03/11/2009

Petits pois dits en bouillabaisse


La Cuisinière provençale de J.-B. Reboul.

« Mettez dans un poêlon un oignon haché avec un demi-décilitre d'huile. Faites-le revenir à feu doux sans le laisser roussir ;
ajoutez ensuite 5 pommes de terre coupées en tranches de 1 centimètre d'épaisseur. Tournez les une minute sur le feu mais sans les faire roussir ;
mouillez avec un litre d'eau bouillante, ajoutez environ trois-quart de litre de petits pois ; garnissez avec 3 gousses d'ail écrasées ou hachées, un bouquet garni ; assaisonnez de sel, poivre et safran et laissez cuire à couvert.
Le tout étant cuit, cassez un à un à la surface et bien séparément 1 oeuf par personne et laissez-les pocher, c'est-à-dire cuire à ébullition à peine sensible, 4 minutes suffisent pour cela.
Ce mets rustique, préparé dans un plat ad hoc, c'est-à-dire un poêlon en terre mais convenable, se sert tel quel sur la table. Pour servir on prend avec une louche une portion du tout y compris l'oeuf qu'on évite de briser et on le dépose à mesure dans chaque assiette au fond de laquelle on a placé 2 tranches de pain d'un centimètre d'épaisseur environ.
Ce n'est pas, assurément un plat bien distingué que nous venons de décrire, mais assez usié dans l'ancienne cuisine provençale, il a encore pas mal d'amateurs. »

J'ai adapté la recette en diminuant la quantité d'huile, de pommes de terre et d'eau. Les petits pois étaient congelés et j'ai servi le pain à part.


8 commentaires:

Monsieur Poireau a dit…

Précision ! Précision ! C'est combien de temps la cuisson, là ?
Ça m'a l'air tout à fait comestible cette histoire…
:-))

Catherine a dit…

Ben voilà, ce n'est pas précisé ! Mais en gros, quand les pommes de terre sont cuites !

Didier Goux a dit…

Poireau : laissez tomber, c'est absolument sans intérêt ! C'est des petits pois, quoi...

Monsieur Poireau a dit…

Didier, je sors mon wikipédia : «Les exportations sont très concentrées : les six premiers pays exportateurs (Canada, France, États-Unis, Ukraine, Australie, Russie) représentent 90 % du total. Le Canada est de loin le premier pays exportateur avec près de 60 % (2,35 Mt). En 2005, la France a exporté 510 000 tonnes, tant vers les pays proches (Belgique, Pays-Bas) pour l'alimentation animale que vers des pays du Tiers-Monde (Inde) pour l'alimentation humaine.»
Vous voyez, il faut soutenir notre production nationale !
On a toujours besoin d'un petit pois chez soi…
:-))

Catherine a dit…

Monsieur Poireau, l'écoutez pas, il est grognon aujourd'hui.

Godnat a dit…

Ca me parait bien appétissant, Rémi ne raffole pas des petits pois mais j'essayerai. XX

la Mère Castor a dit…

Voilà que mon livre n'a pas la même pagination que le tien. C'est une vieille édition. Par contre j'ai trouvé la recette de la croustade aux champignons.

véro a dit…

rustique, rustique, mais goutu !MIAM ....merci