20/12/2008

Crème de camembert en soupière.


Du grimoire enchanté :

Comment rester inoubliable ?


L'enchantement :

Lorsque le camembert est mis dans sa boite en peuplier, avec ses 11 cm de diamètre, ses 3 cm d'épaisseur et sa jolie croûte de duvet blanc, il a déjà 3 semaines d'existence -  le temps de la fabrication. Il sera dégusté soit affiné (entre 21 et 22 jours), soit à point (30 à 35 jours). Même en potage, ce fromage doit être choisi avec soin. Et pour le dessert, pourquoi pas du chocolat au camembert, appelé diamant normand et qui est une délicieuse spécialité régionale ? C'est le repas de toutes les audaces... un moyen astucieux pour épater votre invité et rester inoubliable !

  • 1/2 camembert
  • 1/2 fromage ail et fines herbes (type Tartare)
  • 250 g de pommes de terre
  • 250 g d'oignons
  • 1 cube de bouillon de poulet
  • 1/2 boîte de lait écrémé en poudre de 385 g
Au chaudron !

- Éplucher les pommes de terre et les oignons, les couper en dés.
- Verser 3/4 litre d'eau dans une casserole avec les pommes de terre, les oignons et le cube de bouillon.
- Faire cuire 30 minutes, puis mixer.
- Ajouter les fromages coupés en morceaux et mixer à nouveau pour obtenir une crème onctueuse.
- Juste avant de servir, verser le lait en poudre et mélanger. 

* Je n'avais ni Tartare ni lait en poudre, j'ai remplacé par 2 grosses cuillères à soupe de crème fraîche épaisse. Je ne pense pas essayer avec le Tartare et encore moins avec le lait en poudre (beurk). Le goût pommes de terre et camembert m'a semblé parfaitement équilibré.

Ce très beau livre m'a été offert par Zoridae et Nef.




12 commentaires:

Didier Goux a dit…

Même à vomir, c'était encore excellent !

(Je viens de tester sur la tête du chien...)

la Mère Castor a dit…

Voilà de l'étonnant, merci Catherine. Je crois que j'aurais fait pareil avec la crème fraîche, du lait en poudre chez une sorcière, quelle idée !

Catherine a dit…

Didier, tu ne donnes pas une très bonne impression de cette recette. Elle était supposée être inoubliable !
Mère Castor, nous avons les mêmes goûts ! Le lait en poudre m'a fait hoqueter.
Du même livre, demain j'essaie une autre recette bizarre...

Marie-Georges Profonde a dit…

Vous avez déjà testé le grimoire ! Il a l'air empli de recettes étonnantes... Merci de nous en faire profiter :)

Pétronille a dit…

Je l'attendais avec impatience, et voilà enfin une recette de votre grimoire. Si j'en juge par le commentaire galant de votre Luminaire, en plus d'être Irremplaçable, vous êtes donc devenue également Inoubliable !
(je vais la tester, tiens, je vous en dirai des nouvelles)

Godnat a dit…

Miam, ça a l'air... diablement bon !

Didier Goux a dit…

C'était pour rire, hein, les filles : même pas vomi...

Zoridae a dit…

Miam ! ça a l'air sensass !

le Pierrot a dit…

Mon Dieu ! ça doit etre un délice ce met, moi qui suis fou de camembert...
je passerai tester cela un de ces jours Catherine, je porterai le vin...

le Pierrot a dit…

Mot de passe ?
bon après midi.

isabellegoux a dit…

Je vais l'essayer ce weekend mais restons discrêtes car Olivier déteste la crème fraiche!

Godnat a dit…

C'est déjà plus facile que d'être discret avec le fromage pour Rémi qui le déteste ! Bon appétit ! Et bonne année à vous !