19/07/2008

Le gâteau de semoule

Il fait beau un jour sur trois, j'ai repris le boulot et on a commencé des travaux, je n'ai eu ni le temps ni trop l'envie de cuisiner.

Alors autant pour occuper mon petit dernier un jour de pluie que pour m'offrir une bonne régression, je lui ai demandé de faire (avec mon aide) le bon gâteau de semoule des familles.

Ingrédients :

1 litre de lait
125 gr de semoule de blé dur fine
20 gr de beurre
150 gr de sucre
60 gr d'amandes en poudre
Citron, raisins secs, rhum, vanille, fleur d'oranger, ce que vous voulez...

Moi j'ai carrément doublé les doses (le plat est grand et nous sommes gourmands), fait l'impasse sur le zeste de citron haché, et Rémi l'a préféré sans les raisins secs réhydratés dans du thé chaud. On l'aime nature mais avec plein de caramel.

Faites chauffer le lait sucré avec le beurre (et le citron si vous voulez). Quand il bout, versez la semoule en pluie, mélangez bien et faites cuire à feu doux 20 minutes, en remuant souvent.

Pendant ce temps, faites un caramel (beaucoup c'est meilleur !) avec du sucre juste mouillé d'eau. Attention ! On ne mélange JAMAIS du caramel avec une cuillère ou autre, sinon il cristallise, on secoue un peu la casserole pour répartir, c'est tout.

Versez le caramel bien doré dans un plat allant au four et nappez bien le fond et les parois en tournant le plat dans tous les sens (non pas à l'envers quand même, ça brûle).


Incorporez les amandes en poudre à la préparation, les raisins ou autre parfum si vous en avez envie, versez dans le plat et mettez au four chaud (environ 200°) 10 à 15 minutes selon la taille du plat.



Laissez refroidir et mettez au frigo, c'est vraiment meilleur bien froid.


Retombez en enfance.

17 commentaires:

Catherine a dit…

Je peux pas retomber en enfance avec ça ! Moi, ma mère me faisait plutôt de la rødgrød med fløde !
Les photos sont alléchantes ...

Godnat a dit…

D'ailleurs faudra mettre la recette, si facile.
Mais quand même, j'en ai mangé avant mes 10 ans ! Tu devais bien en prendre !
Elle n'était pas fortiche en dessert (enfin... en cuisine) je me souviens que c'était souvent gâteau de semoule ou pudding de pain.

mifa a dit…

Aussi mauvaise cuisinière que je sois, je n'ai jamais raté un caramel. Et, bien sûr, j'ai mangé de la semoule ce soir.
Mais pas au caramel.
Avec le pain, ce que j'aime, c'est les pains perdus.

Godnat a dit…

Hum oui c'est bon le pain perdu !

véron a dit…

j'ai raté mes 2 dernières tentatives de caramel .
mais cristallisé de chez cristallisé!
De quoi faire des études en chimie très instructives . Mieux que la cristallisation , l'eau s'est évaporée , le sucre est presque redevenu poudre .....
mauvais oeil quoi !

Godnat a dit…

Le caramel, c'est comme la mayonnaise, jamais compris qu'on puisse les rater !

la Mère Castor a dit…

Un régal. Juste avec des raisins, et comme tu dis, beaucoup de caramel. on démoule, et les très gourmands le mangent avec de la confiture ou de la gelée.

Anonyme a dit…

Coucou Véron, je suis rentrée d'Avignon...

Godnat a dit…

Voilà la réponse à ma question chez moi ! Bon retour !

Avec confiture ou gelée ! Houla, encore plus de sucre !

Emma a dit…

Je découvre cette recette ce matin, merci Godnat et vive le "petit dernier" !
Ces desserts classiques sont mes préférés. Pour le caramel il faut combien de sucre : ma grand-mère mettait à fondre 12 morceaux de sucre et un demi-verre d'eau : c'est bon comme proportions je pense, mais c'est drôle je n'en ai jamais cuit depuis.
Anna R.

Kris a dit…

Un autre blog sympa de cuisine par une Québéquoise

http://lacuisineenfetedesakya.blogspot.com/

Catherine a dit…

Merci Kris, je suis allée voir. T'as vu qu'il y a la recette de la relish ?

Godnat a dit…

Merci Emma. Pour les quantités de sucre, je fais toujours ça au pif, avec du sucre en poudre juste mouillé. La prochaine fois que j'en fais, promis je pèse et je précise sur la recette.

Mifa a dit…

Si je peux me permettre, moi qui suis très mauvaise cuisinière : j'utilisais du sucre en morceaux, les trempais de juste assez d'eau pour qu'ils soient imbibés et commencent à fondre. Ensuite, ça allait tout seul, il fallait juste tenir la casserole vers la fin quand ça commençait à "prendre" et remuer (le poignet)en faisant tourner le (presque)caramel, et la retirer du feu au bon moment : quand le sucre commence à brunir. Ma mère disait qu'en ajoutant du citron on empêche le caramel de durcir, mais je n'ai jamais essayé.

Godnat a dit…

C'est tout à fait ça ! Et ça marche aussi avec du sucre en poudre, faut juste pas mettre trop d'eau, sinon c'est plus long.

maazz a dit…

mon ex patissier de mari me fait te dire que pour ne pas que le sucre cristalise pour le caramel, il faut y rajouter du glucose.

Godnat a dit…

Hummmm un patissier, quelle chanceuse tu es !!!!!!
Merci, je l'avais déjà lu, j'avoue que je n'ai jamais eu l'occasion d'en acheter ! Pourtant faudrait, j'ai des recettes à essayer où il en faut. Mais si on ne mélange pas le caramel, pas de problème, je ne le rate jamais.
J'avais précisé cela parce que mon fils, ça lui arrivait toujours, il ne savait pas qu'il ne fallait pas le mélanger à la cuillère pendant la cuisson.
Merci beaucoup !