15/06/2008

Salade au lard ardennaise

C'est Christiane, ma belle-mère, qui m'a transmis cette recette. Elle a eu l'idée géniale de rajouter du chorizo à ce plat typiquement ardennais.

Comme je suis partie quelques jours, mes salades sont énormes et commencent à "monter".
L'idéal pour cette recette étant justement des feuilles un peu dures !

Je vous donne les ingrédients d'origine et ceux que moi j'ai mis, en italique.


  • 2 belles grosses salades à feuilles un peu dures.
  • quelques pommes de terre cuites et coupées en rondelles épaisses.
  • du chorizo en rondelles
  • 1 saucisse de Toulouse par personne - 1 diot de Savoie cuite par personne
  • du lard gras salé (cherchez pas, il n'y en a que dans les Ardennes)
  • du gras de jambon Iberico (bref, vous prenez du lard gras normal)
  • sel, poivre, huile


- Coupez quelques tranches de lard gras de 2/3 mm d'épaisseur et ensuite
en morceaux de 2X3 cm environ. Il vous faut une douzaine de morceaux.
- Mettez les à rissoler doucement dans une cocotte.
- Quand il y a pas mal de gras dans le fond, mettez la salade légèrement essorée et coupée grossièrement.
- Mélanger, ajoutez les saucisses et le chorizo.
- Salez (pas trop, la charcuterie l'est déjà) et poivrez.
- Laissez mijoter en mélangeant de temps en temps une bonne demie-heure.
- Ajoutez les pommes de terre et cuire encore 15/20 minutes.
- Servez et bon appétit !



Ceci n'est pas une recette diététique, ni photogénique !

18 commentaires:

Didier Goux a dit…

Rajout du testeur de recette : on aura noté que la salade doit être coupée grossièrement. La cuisinière devra donc, tout en maniant le couteau, proférer des jurons tels que "connasse", "salope" ou encore "putain de laitue de merde".

Sinon, le plat, il est moins bon.

Catherine a dit…

Moi, je ne jure jamais ! Je sacre, tabarnak !

Godnat a dit…

Je ne rafolle pas de la salade cuite, mais bon je veux bien essayer, on a du diot ici aussi. Mais le lard gras salé, je ne sais pas et si tu dis que non, je trouverai un autre lard, on n'en manque pas dans le coin.
Mais bon ce sera encore un plat que Rémi ne voudra pas goûter...

la Mère Castor a dit…

Chez les Castor ça devrait plaire...

Emma a dit…

Chez les "Emma" aussi. Et la salade cuite... ne donne pas de colites.
Merci pour cette recette, Catherine.

Catherine a dit…

Et bien régalez-vous les "Castor" et Emma !

Alf a dit…

Avec les salades montées, on peut aussi faire de la très bonne soupe, avec les tiges, on peut les cuire à la vapeur et les manger comme des asperges.

Catherine a dit…

Alf, elle n'était pas montées aussi haut ! Mais merci, j'essaierai, ça arrive, à la fin de l'été !

Kris a dit…

Nat du gras j'en ai tout le tour du ventre, je t'en redonnerai cet été. Didier arrête tes salades...

joye a dit…

Peut-être pas, mais ça met l'eau à la bouche !!!

On ne trouve pas ce genre de saucisson chez moi non plus, un peu le chorizo ces jours-ci, mais rien de ferme...

Mais bon, j'aime bien faire cuire le chou découpé dans un peu de saucisson maison (enfin, cochon maison, c'est le boucher qui fait le saucisson...)

Je suivrais bien un cours qui m'apprendrait la différence entre "saucisse" et "saucisson" s'il y a des courageux dans l'assistance...

;-)

Kris a dit…

Ben la saucisse c'est mou et cuit, le saucisson c'est dur, sêché ou fumé. Je pense que c'est ça Joye

joye a dit…

Merci Kris !

(ce que j'ai à moi (maison) c'est de la viande hâchée, on peut en faire des boulettes, des pavés (burgers) ou juste cuire en miettes...)

Kris a dit…

En viande achée de boeuf, on peux faire, pour des conserves, des boulettes de Kefta, des boules de picoulats, des boulettes au curry... il y a pas mal de possibilités.

Tonnégrande a dit…

Je propose une variante intéressante
A la place de la salade, tentez le "choux chinois", légèrement amer, que l'on trouve en épicerie chinoise.

Certes ce n'est plus tout à fait ardennais mais de toute façon on s'en fout, les chinois seront bientôt les rois du monde

Catherine a dit…

C'est une idée, Monsieur Tonnegrande. Mais le but de cette recette est d'utiliser des salades du jardin immangeables autrement. S'il faut acheter, alors, oui, le chou chinois sera certainement très bon.

Didier Goux a dit…

Au départ, le but du jeu est même de confectionner un plat avec les pissenlits qui poussent librement dans le champ derrière chez vous. Si vous habitez une région riche en pissenlits, c'est avec eux que vous ferez la meilleure salade au lard. Je pense qu'ils doivent être pris assez jeunes, mais je ne suis sûr de rien...

Tonnégrande a dit…

Derrière chez moi, il n'y a que des coquelicots ou les produits du jardin du voisin.
Que faire ?

Ciorane la pauvresse a dit…

Même si les Ardennes ne sont pas loin d'ici, je préfère tout de même la salade cuite à l'huile d'olive. Enfin, il en faut pour tous les goûts et, surtout, cette version est nettement plus revigorante pour supporter, par exemple, un été comme celui qui commence sous de si humides auspices.