02/06/2008

Poivrons marinés

Du soleil dans les assiettes et pour le palais : les poivrons marinés.

La veille ou au moins plusieurs heures avant de les servir, coupez des poivrons rouges et jaunes en deux, épépinez, lavez. Posez les sur la plaque du four sur une feuille de papier sulfurisé et mettez les au four, très haut et sur position grill jusqu'à ce que la peau soit noire et boursouflée.

Ca fait peur !


Retirez les du four et mettez les dans un sac en plastique que vous fermez.
Attendez que ça refroidisse, puis enlevez la peau, ça vient tout seul.


Coupez de larges bandes et posez les dans un plat, parsemez de fleur de sel, un tout petit peu d'ail émincé, du basilic et des copeaux de parmesan. Recouvrez d'huile d'olives, recommencez par couches identiques. Filmez le plat et mettez au frais.



Je les sers en entrée ou en garniture avec viandes ou poissons grillés.

6 commentaires:

Catherine a dit…

C'est un régal ! Avec des sardines ou des anchois, miam !

Kris a dit…

Je confirme, c'est une régal dont les Catalans ne se privent pas pour agrémenter leur Tapas. Un petit "Pan con tomat" là dessus et c'est le bonheur garanti.

Sophie a dit…

C'est une recette dont maman nous régalait aux beaux jours, quand les poivrons arrivent bien charnus ... Une fête en habits rouges ... Elle n'est plus là, mais cette recette est devenue un incontournable de l'été, dont je régale à mon tour ma tribu.
Bravo à vous deux, venir par ici est un plaisir ...

larkeo a dit…

ça m'a l'air bien bon, hélas pour moi qui ne peut même pas regarder un poivron sans avoir horriblement mal au bide :(
Et puis je n'ai plus trop droit à trop d'huile fusse-t-elle d'olive. Bon j'arrête d'essayer de vous faire croire que je suis très malheureuse!!

Godnat a dit…

Merci Sophie. Notre mère les oubliait dans le four... et ce sont de bons souvenirs aussi !

Larkeo, vous allez vous faire mal à venir trainer ici !

la Mère Castor a dit…

c'est délicieux, je confirme. Mais à la maison je suis seule à aimer ça...