07/06/2008

Boules de Berlin


Les boules de Berlin, il n'y a pas grand monde qui sait ce que c'est. Alors si je vous dis des beignets comme à la foire ? Que l'on peut fourrer de confiture, compote ou chocolat ? Ahhh là les yeux s'éclairent, la salive vient aux lèvres, le plaisir enfantin est à portée de doigts graisseux...

Et bien ce n'est pas compliqué, c'est une toute simple pâte à brioche. D'ailleurs, quand je fais des boules de Berlin, je fais une brioche en même temps pour le p'tit déj, d'une pierre deux coups.

Ingrédients :

  • 500 gr de farine
  • 6 à 8 oeufs selon la taille
  • 150 gr de beurre
  • 30 gr de levure de boulanger
  • 1 cc de sel
  • 10 cc de sucre
  • du lait
  • Pour la cuisson des boules, une friteuse ou une sauteuse profonde, 1 litre d'huile.

Prévoyez un très grand saladier pour la première levée, mettez y la farine et le sel, et faites un puit. Cassez y les oeufs, ajoutez le beurre fondu et refroidi. Faites tiédir un peu de lait (un verre environ) et délayez la levure dedans. Ajoutez le sucre et versez le tout dans le saladier.

Mélangez énergiquement le tout avec une cuillère en bois ou mettez y les mains, au choix, jusqu'à obtenir une pâte lisse. Couvrez d'un linge et laissez lever dans un endroit tempéré, deux ou trois heures.

Quand la pâte a bien levé, faites la retomber et battez la de nouveau énergiquement. Farinez très largement le plan de travail et posez y une portion de la pâte. Abaissez la avec un rouleau bien fariné, sur une épaisseur d'environ 8 mm. Avec un verre dont vous trempez le bord dans la farine, faites des cercles et posez les sur une plaque, farinée également.



Avec ces quantités, j'ai fait 20 boules et déposé en boudin le reste de pâte dans le fond d'un moule à cake bien beurré, pour la brioche.
Laissez lever de nouveau, environ une heure, à l'abri des courants d'air.





La brioche ira au four chaud, à 200/220° pendant une demi heure. Vérifiez sa cuisson complète en la piquant avec un couteau fin, si elle dore trop vite, couvrez la en fin de cuisson d'un papier aluminium.

Pendant ce temps, faites chauffer l'huile, et déposez y les boules avec une spatule pour ne pas les déformer, retournez à mi cuisson. Ca cuit très vite tout en gonflant encore. Saupoudrez ou non de sucre glace, servez encore chaud.

Là on les a mangés avec une confiture maison fraise-framboises. MIAM.

11 commentaires:

joye a dit…

Moi, je sais ! Moi, je sais ! J'en ai mangé en Belgique une fois !

(voire deux)

Jolies photos, merci pour la recette !

Catherine a dit…

I n'y a rien de meilleur ! Bien gras et bien sucré ! J'adore !

Didier a dit…

Pour enrichir cette recette (qui n'en a pas besoin ) avec des morceaux d'histoire et une julienne de grammaire, lire cet article:
http://berlin.equipier.com/manger/recettes/ich-bin-ein-berliner.php

la Mère Castor a dit…

j'adore ce genre de choses...

Ellie a dit…

Por dios ! si je les fais, je les MANGE !

isabelle a dit…

Itou: si je les fais, je les mange (y a la confiture de framboise qui semble les attendre avec impatience)!

Godnat a dit…

Hummmmm à la framboise, mes préférés !

véron a dit…

on ne devait pas commencer le régime ?

ah ! merci tout de même pour cette recette . Je vais bien trouver des enfants pré-texte !

Anne-Claire a dit…

Ça donne envie....

Anne-Claire a dit…

Bonsoir, bonsoir

Godnat, je me suis lançée et ça y est j'ai fait des boules de Berlin et une brioche selon votre recette !

Un mot : délicieux !!!!

Je vais avoir un chouette petit dèj, moi...Enfin s'il en reste.

Godnat a dit…

Bravo ! Miam, je viendrais bien déjeuner !