07/08/2008

Sushi et maki

La recette de la paresseuse.
C'est moi, la paresseuse, parce que je ne vous expliquerai rien mais vous envoie sur ce site très bien fait et sur celui-ci.

Adrien et Mademoiselle E. apprennent à faire des sushi.

Il est préférable de refroidir rapidement le riz avec un éventail quand on le mélange au vinaigre. La recette du riz ICI.



Délicate opération de rouler le tout à l'aide d'une sorte de petit tapis de bambou.




N'oubliez pas de congeler le poisson avant de le manger cru, sous peine de mourir dans d'atroces souffrances, le foie bouffé par des parasites !

Itada kimasu (bon appétit).


11 commentaires:

Anne-Claire a dit…

J'aime beaucoup le poisson cru, et les sushis ont réconcilié Marine avec le poisson (chez moi, pas de carré blanc sous panure...).

C'est une plaisanterie ou sérieux, cette histoire de toujours congelé le poisson avant de le manger cru ?

Catherine a dit…

C'est sérieux et d'ailleurs c'est obligatoire pour les restaurants. Je ne me souviens plus du nom du parasite mais je suppose qu'il y a quand même peu de chance qu'on l'attrape. Vous savez nous vivons dans une ère traçabilité, sécurité etc ...

Anne-Claire a dit…

Tant mieux par ce que je ne fais jamais congeler mon poisson avant de le manger cru !

J'ai goûté aux sushis pour la 1ère fois en 2000, je crois, et j'ai tellement apprécié que je me suis offert un livre de cuisine japonaise dans la foulée, et que je l'ai lu de la 1ère page à la dernière, comme un roman !

Ensuite j'ai testé, encore testé, et maintenant chez moi il est aussi naturel de manger du poisson cru qu'un steak-frites. Heu, non, pas vraiment, je fais pas de frites !!! Comme j'aime cuisiner des recettes de tout bord, il arrive qu'on commence un repas au Liban, qu'on le continu au Japon, pour le finir dans un autre pays...

Kris a dit…

Moi je m'en fout de congeler mon poisson, ma cirose bouffe les parasites...

pluton a dit…

Bonjour Catherine !

Le ver parasite s'appelle l'anisakis. Il parasite le tube digestif de certains poissons et peut passer dans leurs muscles après leur mort. Il faut donc éviscérer le poisson très rapidement après la pêche et surtout le congeler avant consommation.

Pluton anisakologue ; ))

pluton a dit…

Loin de moi l'idée de jouer le rabat-joie, mais outre le sympathique ver, on peut toujours attraper ceci . Mais bon là encore l'intox est rare, donc sus au sushi !

Kris a dit…

Pluton, j'ai remarqué que le "ciguatera" se concentrais, entre autre, dans le mérou...

Certeinement dans ses poils, je pense, et c'est pourquoi le poil de mérou se tond....

Mais est ce que le ciguatera est plus nocif que la cigarette ???

pluton a dit…

Kris : se concentre également dans les gaz intestinaux. Voilà pourquoi le mérou pète... ; ))

Silencieuse a dit…

Ne pas oublier la soupe miso et quelques daifuku.

Anonyme a dit…

Ce blog est une très bonne idée.
Seul bémol : les gouts et les saveurs serait plus adéquate car avec la bonne orthographe !!

Catherine a dit…

Nathalie et Catherine GOUX ne répondent pas aux anonymes.